Informations diverses pour les formations moto


Règlement intérieur Auto-école Leray

 

Ce règlement a pour objet de définir les règles relatives à l'hygiène, à la sécurité ainsi qu'à la discipline nécessaire au bon fonctionnement de l'établissement.

Ce règlement est applicable par l'ensemble des élèves.

Article 1 :

L'auto-école Leray applique les règles d'enseignement selon les lois en vigueur, notamment l'arrêté ministériel relatif au référentiel pour l'éducation à une motricité citoyenne (REMC) en vigueur depuis le 01/07/2014.

L'objectif est d'amener l'élève au niveau requis pour être autonome et sûr afin qu'il puisse être présenté aux épreuves théorique et pratique du permis de conduire.

Article 2 :

Chaque élève inscrit dans l’établissement se doit de respecter les conditions de fonctionnement de l'auto-école Leray sans restriction, à savoir :

  • Respecter le personnel de l'établissement,
  • Respecter les autres élèves sans discrimination aucune.
  • Respecter la propreté des locaux à savoir l’accueil, la salle de cours collectifs, les véhicules ainsi que les sanitaires.
  • Chaque élève doit avoir une hygiène, une tenue et un comportement correct.

Il est interdit de diffuser sur les réseaux sociaux tout élément (photo ou texte) concernant l'auto-école Leray, ses formateurs ou les autres élèves.

Il est demandé à chaque élève de lire les informations mises à leur disposition au niveau de l'accueil, sur la page Facebook ou sur le site web de l'auto-école (changement d'horaires de cours de code, fermeture exceptionnelle…)

Article 3 : Consignes de sécurité

Chaque élève se doit de respecter les consignes de sécurité suivante :

  • Ne pas fumer à l'intérieur de l'établissement, ni dans les véhicules,
  • Ne pas consommer ou avoir consommé toute boisson (alcool) ou substances (drogues) ou médicaments pouvant nuire à la conduite d'un véhicule. En cas de doute par l’une des formatrices, un test de dépistage sera alors réalisé par la gérante de l’auto-école. Si celui-ci s’avère positif, l’élève sera exclu de la séance. L’élève sera convoqué ultérieurement afin de connaître les éventuelles sanctions.
  • En cas de nécessité, des extincteurs portatifs sont accessibles dans la salle de cours collectifs ainsi qu’à l’accueil.
  • En cas de nécessité, l’issue de secours de la salle de cours collectifs se fait par le point d’entrée de celle-ci. L’issue de secours de l’accueil se fait par la porte d’entrée de l’auto-école.

Article 4 : Dossier administratif

L'élève s'engage à fournir tous les documents demandés pour l'inscription dans les meilleurs délais.

Dans le cas contraire, tout retard de traitement du dossier ne pourra être reproché à l'auto-école.

Pour tout changement le concernant, l'élève doit en avertir le secrétariat (état civil, N° de téléphone, adresse mail, changement d’adresse…)

  

Article 5 : Organisation des séances de cours collectifs

L'accès à la salle de code n'est autorisé qu'après la pré-inscription. Cependant, l'accès pourra être refusé si l'inscription se fait trop tardivement par la suite.

Le forfait code est dû à l'inscription et, est considéré comme débuté dès la pré-inscription.

Un boîtier de réponse est prêté à l'élève au début de chaque séance d’entrainement en salle. L'élève doit restituer ce boîtier à la fin de la séance. En cas de casse de celui-ci, l'élève se verra facturer le remplacement du boîtier au tarif en vigueur chez le fournisseur au moment de la casse.

Aucune sortie n'est autorisée avant la fin de la séance de code.

Une séance de code dure environ 55 minutes.

Il est interdit d'utiliser des appareils sonores pendant les séances de code (MP3, téléphones portables...)

Il est interdit de filmer les séances de code.

Il est interdit de manger ou de boire dans la salle de cours collectifs.

Il est interdit d'écrire sur les tables ou sur les murs.

Chaque élève est tenu de respecter le matériel et les locaux.

Chaque élève doit respecter les horaires des séances de cours collectifs que ce soit un cours de code ou une séance d’entrainement afin de ne pas perturber le bon déroulement de la séance.

En cas de retard de plus de 5 minutes, l'élève en retard pourra ne pas être admis en salle de code afin de ne pas gêner les autres élèves pendant la séance.

Par respect vis-à-vis des autres élèves, il est demandé à l'élève de ne pas parler pendant la séance de code.

Les séances de cours de code sont dispensées le mercredi de 18 h 30 à 19 h, le vendredi de 18 h 30 à 19 h ainsi que le samedi de 11 h à 11 h 30.

Les séances d’entrainement sont dispensées le mercredi de 19 h à 20 h, le vendredi de 19 h à 20 h, ainsi que le samedi de 10 h à 11 h et de 11 h 30 à 12 h 30.

Les séances pratiques sont dispensées du lundi au vendredi de 9 h à 19 h ainsi que le samedi de 8 h à 17 h.

Article 6 : Organisation des leçons de conduite

 L'évaluation de départ : avant la signature du contrat de formation, une évaluation de conduite est obligatoire (Art.R.245-2). Cette évaluation a pour but d'estimer le nombre de leçons qui seront nécessaires au candidat pour atteindre le niveau de l'examen. Et ainsi d’établir un contrat de formation précisant le coût de la formation

Le nombre d'heures de leçons ne pourra pas être inférieur à 20 heures (minimum obligatoire pour une formation pour passer le permis voiture).

Ce volume n'est pas définitif et dépendra de la motivation et de la régularité du candidat.

Le livret d'apprentissage : à l'issue de l'évaluation, le livret d'apprentissage sera remis au candidat.

Ce livret précise toutes les compétences que l’élève devra acquérir pendant sa formation.

L'élève devra obligatoirement être muni de ce livret d'apprentissage à chaque leçon de conduire (ainsi que de sa carte d'identité). En cas de perte du livret, l'élève doit en avertir le secrétariat et devra s'acquitter des frais de duplicata du livret.

Dépistage d'alcoolémie : tout élève peut-être soumis avant sa leçon de conduire à un dépistage d'alcoolémie réalisé par la formatrice au moyen d'un éthylotest. En cas de contrôle positif, ou de refus de se soumettre au dépistage, la leçon sera annulée et facturée à l'élève. L’élève sera convoqué par la suite par la gérante afin de connaitre les sanctions.

Réservation des leçons de conduite :

Les réservations des leçons de conduite se font systématiquement lors de la séance de conduire en passant au bureau de l'auto-école. Les séances de conduite programmées sont notées dans le livret de conduire ou sur un papier et donné à l'élève.

Le planning peut être modifié ou des leçons peuvent être annulées par l'auto-école (véhicule-école immobilisé, absence maladie d'un moniteur, planification d'examens, conditions météo, manifestations ...)

Dans ce cas, la séance annulée sera reprogrammée à une date ultérieure et en priorité sur le planning.

Il est possible de commencer la formation pratique avant l'obtention de l'examen du code.

L'ordre de priorité pour la planification des leçons est le suivant :

  • 1- les élèves convoquées à l'examen pratique,
  • 2- les élèves ayant obtenu leur code,
  • 3- les élèves n'ayant pas encore obtenu leur code.

Annulation des leçons de conduite :

Les leçons de conduite doivent être annulées au moins 48 heures à l'avance par téléphone (02 43 05 10 09 ou 06 16 73 52 50) ou mail (autoecoleleray@gmail.com).

Aucune leçon ne peut être décommandée par message sur le répondeur. L'élève doit s'assurer que l'auto-école a bien eu le message en temps et en heure.

Toute leçon non décommandée au moins 48 heures à l'avance est due et sera facturée, sauf situation exceptionnelle qui devra être justifiée.

Déroulement d'une leçon de conduite :

Une leçon se décompose comme suivant : installation et détermination du ou des objectif(s) (environ 5 minutes), explication théorique et mise en pratique (environ 45 à 50 minutes), bilan et commentaires (environ 5 à 10 minutes).

Ce déroulement peut varier en fonction d'éléments extérieurs (bouchon, manifestations, accidents ou autres) et/ou des choix pédagogiques de l'enseignant de la conduite.

Retard :

En cas de retard, sans nouvelles de l'élève, le moniteur ne l'attendra pas au-delà de 20 minutes. De plus, la leçon sera facturée.

Tenue vestimentaire :

Permis B : prévoir des chaussures plates pour la conduire, les chaussures à talons hauts et les tongs sont interdites.

Permis moto et scooter : équipement obligatoire homologué : casque, gants, bottes motos ou chaussures qui couvrent les chevilles.

Examen pratique :

Pour qu'un élève soit inscrit à l'examen pratique, il faut :

  • Que le programme de formation soit terminé,
  • Avoir l'avis favorable des enseignants de la conduire,
  • Que le compte soit soldé.

Les places d'examen sont attribuées par la Préfecture. Ni l'élève, ni l'auto-école ne peut choisir les dates et les horaires des examens.

L'auto-école ne peut être tenue responsable des délais de retard, d’annulations et reports des examens ou du nombre insuffisant de places d'examens attribué par l'administration.

Le résultat de l'examen sera disponible 48 h après (hors week-end et jour férié) sur le site de la sécurité routière : résultat permis de conduire. (Le numéro NEPH demandé est le numéro de permis noté dans le livret d'apprentissage).

En cas d'échec, le candidat sera placé en liste d'attente gérée par ordre chronologique.

Article 7 : Sanctions

Tout manquement de l'élève à l'une des dispositions du présent règlement intérieur pourra, en fonction de sa nature et de sa gravité, faire l'objet d'une sanction désignée ci-après :

  • Avertissement oral,
  • Avertissement écrit,
  • Facturation des objets dégradés,
  • Suspension provisoire,
  • Exclusion définitive.

Le responsable d'établissement peut décider d'exclure un élève à tout moment de la formation pour l'un des motifs suivants :

  • Non-paiement,
  • Attitude empêchant la réalisation du travail de formation,
  • Évaluation par le responsable pédagogique de l'inaptitude de l'élève pour la formation concernée,
  • Non-respect du règlement intérieur.

Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nos élèves et vous souhaitons une excellente formation.

Règlement intérieur réactualiser en date du 15/07/2018

 


Procédure d’évaluation pour le permis moto

(Pour le permis A1 et le permis A2)

Cette évaluation est obligatoire avant tout début de formation (art R.245-2 du code de la route).

Elle consiste à déterminer un nombre d’heures de conduite nécessaire afin d’être préparé à passer l’examen du permis de conduire sachant qu’il est obligatoire de faire minimum 20 heures de formation.

Une fois cette estimation faite, il vous sera remis un contrat de formation. Toutefois, l’évaluation reste une estimation approximative. De ce fait, en fonction de la motivation et de la régularité de la formation, il est possible d’avoir soit moins d’heures de conduite, soit au contraire d’avoir besoin de plus d’heures de formation pour être prêt pour l’examen.

Pendant l’évaluation, une formatrice vous accompagnera afin de vous rassurer, de vous encourager. Il n’y a pas de mauvaises réponses. Le but étant d’avoir un premier contact entre vous et l’enseignante afin que la formation pratique se déroule dans les meilleures conditions possibles.

  • L’évaluation :

L’évaluation se fait avec une moto de l’auto-école sur une piste prévue pour vous entraîner durant la formation au permis, de ce fait, il y a très peu de circulation à proximité.

Par le biais de plusieurs questions, la formatrice cherche à évaluer le plus précisément possible votre niveau de conduite, c’est-à-dire :

  • Avez-vous déjà un permis de conduire, depuis combien d’années, quelles sont les véhicules déjà conduits…
  • Votre expérience de la conduire, avez-vous déjà conduit un 2 roues, combien de temps d’expérience…
  • Votre connaissance du véhicule ainsi que son fonctionnement, par le biais de plusieurs questions sur la direction, l’embrayage, la boîte de vitesses et le freinage.
  • Votre attitude à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité par le biais de 2 questions.
  • Votre habileté au poste de conduite : Savez-vous comment vous installer, quoi régler, dans quel ordre. Savez-vous faire avancer et arrêter le véhicule. Etes-vous à l’aise avec la prise d’équilibre. Ces objectifs sont évalués sur un parking afin de vous permettre de montrer vos connaissances en essayant de limiter le stress.
  • Votre compréhension et votre mémoire: plusieurs petites questions afin d’évaluer votre compréhension et d’évaluer aussi votre mémorisation à moyen terme et à court terme.
  • Votre perception: Analyse de votre trajectoire sur une succession d’exercices de maniabilité qui se veulent évolutif… Analyse de votre observation afin de définir votre champ visuel. Analyse de votre regard et plus particulièrement de la position du regard, est-il suffisamment loin, est-il mobile…
  • Votre émotivité et votre crispation : le fait de découvrir un nouvel environnement, avec un moyen de transport que l’on ne maîtrise pas forcément vous permet t’il d’être suffisamment à l’aise ou non.

A l’issue de l’évaluation, la formatrice complète l’évaluation de départ.

Un bilan détaillé est alors fait avec la formatrice. Le nombre de point obtenu nous permet juste d’évaluer au plus près vos capacités, le total des points n’est en aucun cas un moyen de vous classer dans une catégorie de conducteur.

L’essentiel de cette évaluation est d’avoir une première approche afin de mieux vous connaître pour mieux vous enseigner et ainsi valoriser votre apprentissage.

La durée de l’évaluation est environ 50 minutes.


ENJEUX ET DÉROULEMENT DE LA FORMATION MOTO

1. Enjeux et déroulement de la formation

La moto est devenue un outil social. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation de la moto est souvent indissociable d’un effet de groupe. En effet, le motard roule seul mais aussi en groupe (avec des amis, de la famille, ou en club). Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et le programme de formation au permis de conduire est mis en place pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader.

L’objectif général est d’amener tout motard débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le programme de formation se veut une vue d’ensemble des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui n’est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.

Vous allez apprendre à manipuler une moto et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites. Vous allez, au travers de ce programme, comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur vous guidera et vous conseillera. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

2. L’épreuve théorique générale (le code).

Pour passer l’épreuve du code, il faut avoir au moins 16 ans si vous passez le permis A1, ou 18 ans si vous passez le permis A2.

Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions (5 erreurs maximum). Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées.

Parmi les 40 questions auxquelles vous devrez répondre, certaines sont en vidéo. Pendant le déroulé de la vidéo, pensez à évaluer l’intervalle de sécurité et à regarder tous les rétroviseurs.

Le jour de l’examen, pensez à apporter votre pièce d’identité et votre convocation.

Votre code est valable pendant 5 ans et/ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

3. Les épreuves d’examen moto. 

A° l’épreuve de maniabilité

Pour se présenter à l’épreuve pratique il faut avoir au moins 16 ans (permis A1), ou 18 ans (permis A2) il faut avoir réussi l’examen du code.

Cette épreuve dure environ 20 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de manipuler une moto sur diverses épreuves, et d’évaluer le niveau de vos savoirs et savoir-faire :

  • Le déplacement de la moto sans l’aide du moteur. Avec cette épreuve vous aurez 3 vérifications à effectuer sur la moto.
  • Déplacement à allure lente sur un parcours avec une partie de l’exercice avec un passager.
  • Déplacement à allure plus élevée sur un parcours de freinage dans un premier temps, puis sur un parcours d’évitement.
  • Une interrogation orale avec l’expert sur l’un des 12 sujets de sécurité qu’il faut connaître.

Pour être admis à l’épreuve, il faut avoir au minimum 2 notations A, 3 notations B.

La notation C est éliminatoire.

B° l’épreuve de circulation.

Cette épreuve dure environ 30 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement ou collectivement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier.
  • Suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ 5 minutes.
  • Réaliser un arrêt en toute sécurité soit sur un parking ou au cours de la phase de circulation,
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs,
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre,
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation. Le Certificat d’Examen du Permis de Conduire, sur lequel est noté le résultat, vous est envoyé par courrier ou est téléchargeable sur le site de la sécurité routière.

En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire. Ce document est valable 4 mois maximum.

En cas de réussite, vous serez en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.


 Le programme de formation

Première compétence : Maîtriser le maniement de la moto à vitesse réduite et à vitesse plus élevée, hors circulation.

  1. Connaître et adopter les comportements sécuritaires en matière d’équipement du motard.
  2. connaître la conception de la moto, ses principaux organes, les principales commandes et le tableau de bord.
  3. Maîtriser et déplacer la machine (sans l’aide du moteur).
  4. Adopter une position de conduite sécurisante sur la machine – Descendre de la machine en sécurité.
  5. Démarrer et s’arrêter en toutes circonstances.
  6. Monter et rétrograder les rapports de vitesse
  7. Maîtriser la réalisation d’un freinage.
  8. Connaître les incidences du regard sur la trajectoire et la stabilité
  9. Tenir l’équilibre, maintenir la stabilité et guider la moto (sans et avec passager).
  10. Maîtriser l’utilisation de l’embrayage (sauf transmission automatique)
  11. Maîtriser les techniques d’inclinaison.
  12. Maîtriser un freinage d’urgence.

Deuxième compétence : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales.

  1. connaître et respecter les règles de circulation
  2. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte, (notamment ceux spécifiques à la conduite d’un 2 roues).
  3. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
  4. Adapter l’allure aux situations.
  5. Etre en mesure de s’arrêter ou stationner et de repartir en sécurité.
  6. Tourner à droite et à gauche en agglomération.
  7. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
  8. Franchir des ronds-points et les carrefours à sens giratoire.

Troisième compétence : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

  1. Évaluer et maintenir les distances de sécurité.
  2. Croiser, dépasser, être dépassé.
  3. Négocier les virages de la façon la plus sécurisante.
  4. Communiquer avec les autres usagers.
  5. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.
  6. Connaître les particularités des véhicules lourds et savoir se rendre visible.
  7. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
  8. Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
  9. Connaître les règles relatives à la circulation inter-files.Savoir la pratiquer dans les départements autorisés et si les conditions de sécurité et la situation d’apprentissage le permettent.
  10. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites
  11. Conduire à l’abord et dans la traversée d’ouvrages routiers tels que les tunnels, les ponts.

Quatrième compétence : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

  1. Suivre un itinéraire de manière autonome.
  2. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
  3. Connaître les principaux facteurs de risques, ceux plus spécifiques à la conduite des motos et les recommandations à appliquer.
  4. Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
  5. Connaître les dispositifs d’aides à la conduite du véhicule (ABS, aides à la navigation, régulateur, limiteur de vitesse).
  6. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage de la moto.
  7. Pratiquer l’écoconduite.


Cours théoriques en salle

  Thème 1 : L’éclairage et la signalisation du véhicule

  1. Les feux avant
  2. Les feux arrière
  3. Conseils

  Thème 2 : Sécurité active – sécurité passive

  1. Sécurité active
  2. La sécurité passive

  Thème 3 : L’installation du conducteur au poste de conduite, Installation des passagers, les rétroviseurs, les angles morts

  1. Installation du conducteur
  2. Installations des passagers
  3. Les rétroviseurs, les angles morts

  Thème 4 : Le temps de réaction, distance de sécurité entre des véhicules se suivant, la distance d’arrêt

  1. Définition du temps de réaction
  2. La durée du temps de réaction peut varier en fonction
  3. La distance de sécurité
  4. La distance d’arrêt
  5. Conseils

  Thème 5 : L’arrêt et le stationnement, l’immobilisation du véhicule sur la chaussée.

  1. Règle générale
  2. Cas où l’arrêt est interdit
  3. Cas où le stationnement est interdit
  4. Cas où le stationnement est possible à certaines conditions
  5. Les infractions
  6. L’immobilisation du véhicule sur la chaussée hors agglomération

  Thème 6 : Les documents dont le conducteur doit être porteur, les documents utiles, les conditions d’une bonne visibilité du conducteur liées au véhicule et au chargement, le chargement du véhicule – les remorques

  1. Les documents obligatoires / Les documents utiles
  2. Le véhicule
  3. Le chargement
  4. Les remorques
  5. Règlementation de circulation en fonction des permis nécessaires

  Thème 7 : Le contrôle technique, le contrôle des véhicules gravement accidentés, la relation entre l’entretien du véhicule et la sécurité, notions simples sur l’entretien du véhicule et les dépannages simples, la conduite économique

  1. Le contrôle technique – le contrôle des véhicules gravement accidentés
  2. La relation entre l’entretien du véhicule et la sécurité
  3. Notions simples sur l’entretien du véhicule et les dépannages simples
  4. Les dépannages simples
  5. La conduite économique

  Thème 8 : La vigilance, la fatigue et l’endormissement, la vue, la perception visuelle et la conduite

  1. La vigilance du conducteur
  2. La fatigue du conducteur et l’endormissement
  3. La vue du conducteur
  4. La perception visuelle et la conduite

  Thème 9 : Le comportement des conducteurs à l’égard :  des véhicules lourds et encombrants, des ‘’2 roues’’, des piétons, des véhicules d’interventions d’urgences, les voies réservées

  1. Le comportement des conducteurs à l’égard. Des véhicules lourds et encombrants
  2. Le comportement des conducteurs à l’égard des ‘’2 roues’’
  3. Les comportements des conducteurs à l’égard des piétons
  4. Les véhicules d’interventions d’urgences
  5. Les voies réservées

  Thème 10 : Les intersections

  1. Les intersections
  2. Signalisation d'intersections
  3. Règlementation
  4. Les risques
  5. Franchissement et changement de direction

    Thème 11 : L’alcool / la drogue

  1. L’alcool et la conduite
  2. La répression de la conduite en état d’intoxication alcoolique
  3. La drogue

  Thèmes 12 : croiser – dépasser – être dépasser – interdiction de dépasser

  1. Les croisements de véhicules
  2. Sur route : dépasser et être dépasser
  3. Le dépassement en virage, en sommet de côte, aux intersections, aux passages à niveau
  4. Les interdictions de dépasser sur route et leurs justifications

  Thème 13 : circulation, changement de direction, manœuvre et insertion en agglomération

  1. La conduite en agglomération. Les règlementations particulières aux agglomérations
  2. Les changements de direction en agglomération
  3. Le comportement du conducteur pendant les manœuvres L’insertion dans la circulation

  Thèmes 14 : La vitesse

  1. L’ajustement de la vitesse aux prescriptions - Et aux circonstances sur route
  2. Les effets de la vitesse : sur le conducteur, sur le véhicule, et conséquences en cas de collision

  Thème 15 : circulation et changement de direction en agglomération

  1. La circulation en files, les changements de file
  2. Les changements de direction à droite - Les changements de direction à gauche

  Thème 16 : le virage, la force centrifuge, freinage / dérapages

  1. Le virage
  2. La force centrifuge – le freinage en virage
  3. Le freinage - Les dérapages

    Thème 17 : conduite de nuit et en cas d’intempéries

  1. Les caractéristiques de la conduite de nuit et leurs conséquences
  2. De nuit, l’utilisation des feux pour ‘’mieux voir et être vu’’ - Les avertissements – le stationnement
  3. La conduite en cas d’intempéries : la pluie, le vent, la neige, le verglas et le brouillard

  Thème 18 : les catégories d’accident, comportement en cas d’accident, délit de fuite, témoignage et constat

  1. Les grandes catégories de facteurs d’accident
  2. Le comportement en cas d’accident
  3. Le délit de fuite, le témoignage, le constat d’accident

  Thème 19 : Autoroute :

  1. La signalisation vers et sur l’autoroute
  2. L’autoroute : véhicules auxquels l’accès est interdit, entrée et sortir sur l’autoroute, les bifurcations
  3. La conduite sur autoroute dans des conditions normales
  4. La circulation sur autoroute : la vitesse, le dépassement, la circulation en file
  5. L’arrêt et le stationnement sur autoroute - Les manœuvres interdites
  6. Les risques particuliers de la circulation sur autoroute : intempéries, monotonie, fatigue


Sommaire des fiches théoriques moto

Thème 1 : LE RISQUE ROUTIER EN MOTO, COMPORTEMENT EN PRESENCE D’UN ACCIDENT

  1. Le risque routier moto
  2. Les accidents mortels en moto
  3. Gravité
  4. Comportement en présence d’un accident

  Thème 2 : LES ACCIDENTS LES PLUS CARACTÉRISTIQUES

  1. Accidents en collision
  2. Accidents en solo

  Thème 3 : LES FACTEURS DE RISQUE EN MOTO

  1. Les facteurs de risque
  2. Les facteurs aggravants

  Thème 4 : LA PRISE DE CONSCIENCE DES RISQUES

  1. Les profils-types de motocyclistes
  2. La conduite prudente
  3. La conduite à risque

  Thème 5 : LA CONDUITE PRÉVENTIVE

  1. Anticipation
  2. Adaptation de la vitesse
  3. Voir et être vu
  4. Les distances de sécurité
  5. Savoir freiner
  6. La manœuvre d’évitement

  Thème 6 : L’ÉQUIPEMENT

  1. Le casque
  2. La tenue
  3. Les gants
  4. Les chaussures

  Thème 7 : LES ÉLÉMENTS MÉCANIQUES DU MOTOCYCLE LIÉS À LA SÉCURITÉ

  1. Les pneumatiques
  2. Les freins
  3. Les feux
  4. Les niveaux
  5. Les modifications techniques

  Thème 8 : L’ASSURANCE

  1. Les différents types
  2. L’assurance obligatoire
  3. Les assurances facultatives
  4. Conséquences d’un défaut d’assurance
  5. Les cas de refus de payer par l’assureur

  Thème 9 : L’ALCOOL, LES STUPÉFIANTS

  1. L’alcoolémie
  2. Les effets
  3. Le cannabis
  4. Les médicaments
  5. Les sanctions

  Thème 10 : LA FATIGUE ET LA ROUTE DE NUIT

  1. La fatigue
  2. La somnolence
  3. Solutions
  4. La route de nuit

  Thème 11 : VITESSE ET FREINAGE

  1. Vitesse en mètres par seconde
  2. Le temps de réaction
  3. L’énergie cinétique
  4. La distance de freinage
  5. Les distances d’arrêt et la vitesse
  6. Freinage et réaction de la moto
  7. Freinage et dérapage

  Thème 12 : STABILITÉ ET TRAJECTOIRE

  1. L’effet gyroscopique
  2. La force centrifuge
  3. Le contre-braquage
  4. L’évitement
  5. Les virages en moto